Informacyde

High-Tech & Co – Depuis 2004

Étiquette : iphone (Page 1 sur 6)

4 mois avec Apple Pay

Depuis environ 4 mois, je teste Apple Pay depuis mon iPhone et mon Apple Watch. Un service qui n'est pas disponible dans toutes les banques, mais surtout, dans peu de commerce. Alors quelle utilité à cet outil de paiement aujourd'hui ? Voici un premier bilan après 4 mois d'utilisation.

Avoir Apple Pay, ce n'est pas ce qu'il y a de plus simple aujourd'hui. Toutes les banques ne le proposent pas. Il faut dire qu'Apple ne laisse rien au hasard et que les banques sont obligées de lui reverser une somme pour utiliser son service. Mais d'un autre côté, les clients sont attirés par les nouveautés, donc il n'est pas forcément conseillé de passer à côté.

J'ai changé de banque récemment et ma nouvelle propose Apple Pay. Quelle chance ! Sauf que pour avoir ce service gratuit, j'ai dû changer de carte bleue. Passer de MasterCard à Visa. Ma conseillère m'avait soutenu que c'était quasiment pareil en tout point. Je n'ai pas cherché plus loin… sauf qu'un point m'a déçu, je préfère le dire pour ceux qui voudraient suivre le même chemin que moi : MasterCard permet le débit immédiat sur votre compte bancaire, mais pas la carte Visa (on me signale dans les commentaire que l'on peut avoir le débit immédiat avec cette CB, je vais donc me renseigner sur mon cas !). Et ça, je n'aime pas ! Je m'y suis fait, mais j'aime suivre au jour le jour mes dépenses.

Une fois votre Visa en main, Apple, comme toujours, sait vous guider pas à pas pour installer votre CB sur votre téléphone, liée à Apple Pay. Tout se fait en quelques minutes via l'application Wallet.

Et maintenant, je peux payer ?

Oui, tout est prêt pour utiliser Apple Pay. Mais…soyez patient ! Je suis déçu de dire qu'en 4 mois, j'ai peut-être payé 3 fois avec ce système. La contrainte principale, me concernant, est que l'on ne peut pas dépasser 20 euros. Théorique, ma banque me permet de payer jusqu'à 300 euros avec, mais je n'ai pas réussi à le faire. Mais au-delà de ça, rares sont les commerçants à avoir changé leurs terminaux de CB pour accueillir ce type de paiement, même parmi les grandes enseignes. Donc 20 euros ou pas…

Alors ça sert à rien ?

Oui et non. Il y a quelque temps, je suis sorti de chez moi sans portefeuille donc sans argent sur moi. Et j'en avais besoin. Je me suis dit à ce moment-là qu'Apple Pay aurait pu me rendre service, ça aurait été en tout cas rassurant, si ce n'est qu'il faut bien cibler les commerces avant d'y rentrer…

J'ai bon espoir que le nombre de points de paiement s'agrandisse dans peu de temps, Apple étant très présent et très utilisé.

Je ferai un nouveau point dans quelque temps, selon l'évolution.

Du première iPhone à aujourd’hui

En regardant les statistiques de mon blog, je suis tombé sur une page, rarement visitée – et à juste titre – puisqu’elle n’est pas très récente. Son titre est : j’ai l’iPhone. Elle a été écrite en novembre 2007 ! C’est la bonne période pour en parler puisque l’iPhone a fêté hier, lundi 9 janvier 2017, ses 10 ans !
Je m’en souviens bien, c’était un grand moment. L’annonce du premier iPhone avait fait beaucoup de bruit. C’était l’arrivée d’une révolution de la part d’Apple. Un nouveau type de téléphone, une nouvelle technologie. J’étais complètement sous le charme…

Je me souviens du jour où je l’ai reçu, ouvert et testé pour la première fois. La première chose qui m’a marqué, c’est la fluidité de l’écran tactile. C’était la première fois que c’était aussi parfait. L’appareil était beau et original. Tout était beau dans le style d’Apple.

Ce qui m’amuse, c’est de lire les restrictions de l’époque auxquelles nous contraignait le premier téléphone de la firme. Pas de MMS, pas d’échange de fichier par bluetooth. Sans parler des accusés de réception, ce qui en a fait frémir plus d’un (moi le premier). Aujourd’hui, qui s’en soucis encore ? Avec iMessage et toutes les messageries qui passent par le net, ces problèmes sont très loin, mais surtout oubliés.

Nous sommes aujourd’hui avec un téléphone qui possède la 4G, un espace de stockage de plus important, tout comme la RAM. L’écran Rétina qui est devenu indispensable, le Touch ID ou le 3D Touch que l’on n’aurait pas pu imaginer une seconde, une finesse d’appareil de plus en plus incroyable, mais surtout un OS qui s’améliore chaque année, de plus en plus paramètrable et qui nous donne accès à de nombreuses applications, parfois excellentes.

Le téléphone portable est devenu aujourd’hui notre nouveau doudou, notre nouveau compagnon, ou meilleur ami… un peu de tout ça. Je ne m’en sépare absolument jamais et je n’ai aucune envie de vivre sans. Aussi bien personnellement que professionnellement, j’en ai un véritable usage quotidien.

Je me suis pourtant séparé rapidement de cet iPhone qui faisait, de mémoire, seulement 8 Go. Je n’ai jamais aimé le tactile et je n’aime toujours pas. J’étais un amoureux des Blackberry et de leur clavier plus que parfait. Ça me manque toujours d’ailleurs. J’écris deux fois plus vite sur un clavier physique. Mais aujourd’hui, difficile de rivaliser avec les iPhone. Même les Samsung, pour ceux qui aiment. Pourtant, le dernier Blackberry que j’ai eu l’occasion de manipuler, le Priv (je crois) est un vrai bijou qui nous fait oublier les anciens défauts de cette marque. Le catalogue des applications Android est à notre disposition, le clavier tactile est toujours aussi parfait mais il est également sensitif : quand on travaille avec cette machine, c’est le top…

Pourtant, étant équipé par Apple de la tête au pied (iMac, MacBook Pro, MacBook Air, iPad, Apple Watch), il est difficile de coupler d’autres solutions avec celles-ci maintenant. Surtout avec l’arrivée d’iCloud, qui a permis une vraie cohérence entre ses machines. J’aurais du mal à m’enlever de l’esprit qu’avoir des appareils créés par une marque et un logiciel, à l’intérieur, créé également par celle-ci, ne soit pas ce que l’on peut avoir de mieux aujourd’hui.

Depuis l’iPhone 4, je suis redevenu fidèle à la pomme de Steve Jobs. Je ne suis pourtant pas convaincu par l’ensemble des choix que prend l’entreprise aujourd’hui. Trop de secrets, pas mal de changements de direction, quelques ratés auxquels nous ne sommes pas habitués…

Bref, le temps de la version d’iOS 1.1.1 dont je parlais dans mon billet est loin, mais je suis heureux d’avoir reçu et utilisé un iPhone, 3 mois avant sa sortie officielle en France !

Coque iPhone 6 Plus LoveMei

51504

Certains me disent que je suis fou, d’autres comprennent avec tout de même une crainte pour un geste futur imprévu… pourtant j’en ai marre ! Oui, j’en ai marre de toujours mettre des coques à mon téléphone ! J’achète un iPhone aussi pour la finition reconnue du produit et son esthétique agréable à regarder, mais aussi à prendre en main !
Très attentif à l’état de mon appareil, j’ai longtemps coqué mes téléphones jusqu’à aujourd’hui, avec mon iPhone 6 Plus qui est imposant…et le devient encore plus énorme avec une coque ! J’ai acheté celle en silicone d’Apple, mais je l’ai vite retirée… J’en ai essayé deux autres, plus fines, sans succès.
Si aujourd’hui je vacille entre un type bumper et un iPhone sans coque, une autre problématique s’est posée : protéger son téléphone lors de déplacement où l’on n’a pas vraiment le temps d’y faire attention !

C’est donc avant de partir en voyage que j’ai décidé de me procurer la coque LoveMei, produit réputé qui n’existe pas uniquement pour la marque pommée. Un collègue la possède depuis longtemps et en est très content !

À réception, on comprend tout de suite dans quel trip on est ! Un mastodonte bien dodu arrive dans vos mains, on se demande presque ce que l’on va en faire.

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, j’ai retiré cette coque aussi vite après l’avoir installée ! Il faut prendre un certain temps pour installer confortablement votre iPhone à l’intérieur. Dévisser, revisser, c’est long mais normal pour une coque qui protège totalement votre téléphone, même de l’eau !

J’ai donc tout préparé, tout vissé, avant de prendre ma brique dans les mains et repérer deux défauts qui m’ont tout de suite énervé :
1. Vous devez appuyer fort sur l’écran pour utiliser votre tactile. Certainement une habitude à prendre, mais je n’en avais pas envie du tout.
2. Le Touch ID ne fonctionne pas.

J’ai donc retiré laborieusement la coque, deux vis étant bien trop résistantes à la réouverture au monde ! Et j’ai eu le bonheur de retrouver mon iPhone, avec lequel je suis resté très prudent pendant mon voyage.
À noter également que l’appareil photo arrière n’est pas protégé.

Attention, même si j’ai été déçu pour les raisons citées, je pense que cette coque correspond réellement à un besoin dans certaines situations.

Les accessoires iPhone pour la rentrée

La rentrée est parfois l’occasion de prendre des bonnes résolutions et de faire correctement les choses pour bien commencer l’année, que ce soit pour sa famille, sa vie personnelle, ou encore pour son travail. Et si vous êtes très connectés comme moi, rien de tel qu’avoir les bons accessoires avec soi pour ne manquer de rien. Faisons un petit tour d’une sélection réservée à notre iPhone.

batterieExt

Le plus gros problème de nos smartphones, c’est la batterie. Forcément, avec la 4G et les nombreuses d’applications que nous utilisons au quotidien et que votre appareil utilise en arrière-plan, c’est difficile de tenir plus d’une journée complète. C’est pour cela qu’il faut avoir avec soi une batterie externe (surtout si vous êtes un adepte de Pokemon Go) !

stylet

De plus en plus grands (et ça marche bien évidemment sur iPad), les stylets sont de plus en plus pointus et agréables à l’utilisation. Pour les adeptes de la prise de notes ou de dessin, ou encore simplement pour ceux qui préfèrent utiliser un objet plutôt que leurs doigts, c’est l’accessoire idéal, à un prix idéal.

coqueiphone7

La coque/housse pour son iPhone. Là, j’insiste, presque lourdement. Je vois encore tellement de personnes avec un iPhone non protégé ou avec une coque inutile… Attention attention… un écran se casse vite et les frais de réparation ne sont pas toujours donnés, surtout si dans la chute, d’autres parties de l’appareil sont endommagées. Mieux vaut prévenir que guérir…

protececran

Je n’ai jamais été adepte des protections pour l’écran…jusqu’à cet été, lorsque j’ai rayé dans la poche de mon jean, par inadvertance, une petite partie de mon écran. Aïe… ce n’est peut-être pas très beau mais quand la rayure arrive, ça fait mal !

cableiphone

Qui n’a pas déjà ragé d’avoir un câble trop petit pour recharger son iPhone ? Je pense que nous avons tous le même problème. Il suffit pourtant d’acheter un câble plus long et le problème est définitivement réglé. Attendons peut-être, pour cet accessoire, de voir l’éventuelle nouvelle connectique proposée par Apple pour l’iPhone 7.

stationbureauiphone

Pour son bureau, pour sa table de nuit, vous craquerez peut-être pour un fauteuil de luxe. Non, pas pour vous, pour votre iPhone ! Un dock, c’est simple et petit, mais surtout idéal pour fixer son iPhone et le recharger.

vehoenceinte

Pour terminer, puisque nous sommes de plus en plus nombreux à écouter de la musique en streaming (déjà 5 millions en France), il faut absolument vous équiper d’une petite enceinte bluetooth. Discrète et légère, avec un son souvent très correct, vous pourrez l’emmener partout, en vacances, sur l’herbe, dans votre salle de bain…pour vous dandiner comme il vous plaira !

Si avec ça vous ne faites pas une rentrée au top, je ne sais plus quoi faire :)

Préparez-vous pour l’iPhone 7

iphone-7

La rentrée approche à grands pas, le keynote d’Apple aussi…et donc l’iPhone 7 également ! Revenons rapidement sur les nouveautés prévues pour le nouveau bébé d’Apple qui ne doit pas se rater après quelques baisses des ventes, même si le dépôt de bilan est encore bien loin !

L’iPhone 7 (qui pourrait porter un autre nom), devrait pointer le bout de son nez mi-septembre et sortir peu de temps après. Il pourrait y avoir entre 2 et 3 modèles différents avec deux tailles comme nous connaissons aujourd’hui, mais avec un modèle surpuissant, pour les professionnels. Nous devrions retrouver 3 stockages différents : 32 Go, 128 Go et 256 Go. Ca avance enfin !

Niveau design, ça sera certainement la déception du moment puisqu’il n’y devrait pas y avoir énormément de changement avec le dernier de la famille. Peut-être que nous aurons cette fois un appareil photo plus plat, mais rien d’évident puisque de nombreuses rumeurs parlaient d’un double objectif pour les photos et les vidéos, mais en exclusivité sur le modèle « Plus ». On évoque également de photos 3D et un zoom optique.

Le port jack ne sera peut-être plus là pour laisser place à un port Lightning afin de réduire l’épaisseur du smartphone. Les écouteurs actuels seraient donc bons pour…la poubelle, sauf si Apple prévoit un adapteur ! Il est possible qu’Apple propose sa propre gamme de casques audio étudiés pour ce niveau dispositif.

Comme son grand cousin l’iPad, l’iPhone 7 pourrait se voir doté du Smart Connector, une technologie qui permet de coupler facilement des accessoires, comme un clavier. Les boutiques d’accessoires en ligne sont déjà prêtes et ont tout ce qu’il faut en rayon ! Peut-être pas très utile pour un téléphone (pour que ça vous parle, c’est le même système que la Surface de Microsoft et son clavier qui s’attache et se détache facilement comme un système d’aimant).

Peu probable cette fois, la disparition du bouton Home avec peut-être un écran possible de reconnaître le Touch ID ? Ne nous emballons pas…

Le modèle 6S s’est vu enrichi de 2 Go de RAM. On est déjà sûr de conserver cela dans ce nouveau modèle mais avoir 3 Go serait une bonne chose.

Il est toujours aussi difficile d’avoir des informations fiables avant l’heure, Apple continue à entretenir le secret à chacune de ses sorties. Suite dans quelques semaines !

Le phénomène Pokémon Go

pokemongo

Lorsque j’écris ces lignes, je suis dans parc en train d’observer les personnes qui m’entourent et plus de la moitié est rivée sur son portable. Une bonne partie marche avec le téléphone dans la main en levant à peine la tête, à la recherche de Pokémon, le nouveau jeu phare qui fait beaucoup de bruit et qui rapporte, d’après ce que j’ai lu, 163 000 dollars toutes les 15 minutes ! Un principe simple, chasser des Pokémons !

J’ai essayé

J’étais obligé de m’y mettre et tester cette application, je l’ai donc fait ! Le principe est simple, il suffit de quelques minutes pour mettre sa main sur ses premiers Pokémons. Le jeu est simple mais très bien pensé, tout est prévu pour le faire durer et pour que l’utilisateur s’amuse comme un petit fou.

Sauf que moi, je n’y connais rien à ces petits personnages. Je n’ai jamais accroché ou été captivé par cet univers, sûrement à tort vu l’engouement que provoque ce jeu. Du coup, j’avoue ne pas avoir pris de plaisir à jouer et m’être vite lassé. J’ai même du mal à croire que lui puisse prendre autant de temps à y jouer. Quand j’ai 5 minutes, je réessaye, mais je préfère largement Airlines Manager 2 dont je parlerai prochainement. Mais lorsqu’on voit des bandes d’amis rechercher en team des Pokémons ou encore des Pokéstops, ça titille…

Énorme succès

Je suis surpris par ces personnes qui ont littéralement pété un câble en lâchant presque tout pour partir à l’autre bout de la planète chasser des Pokémons ! Euh…vous êtes sûr que tout va bien ? Non, sérieusement, vous ne trouvez pas ça incroyable ? Si les articles disent vrais, une personne s’est même tuée en pleine chasse !

Quoi qu’il en soit, je ne critique pas. Chacun ses centres d’intérêt et c’est un vrai bonheur d’avoir une chose qui nous passionne et nous transporte, peu importe ce que c’est…

Je passe mon tour, ça libérera de la place sur les serveurs pour vous !

Imprimer en wifi sans internet

EPSONWORKFORCEWF-3620DWF

On m’a demandé d’installer une imprimante EpsonWorkForce WF-3620DWF qui fonctionne en wifi, pour imprimer uniquement depuis un iPhone, grâce à AirPrint. J’ai d’abord pensé que c’était impossible, mes connaissances en imprimantes étant faibles, mais finalement, j’ai réussi en deux minutes.

C’est très simple !

L’imprimante Epson peut se connecter en USB, Ethernet, Wifi, Wifi Direct et carte mémoire. Un très large panel pour imprimer dans tous les sens. Mais on peut ne posséder qu’un iPhone et le tour est joué !
Une fois l’initialisation (assez longue) de l’imprimante multifonctions terminée, il faut accéder au paramètre wifi de celle-ci. Plusieurs options vont s’offrir à vous. Je pensais que l’engin devait se connecter à une borne wifi pour avoir un réseau de référence. C’est une possibilité, mais ça peut être encore plus simple. Vous pouvez créer votre propre réseau wifi sur l’imprimante. Elle vous propose le SSID (le nom de réseau) et un mot de passe à rentrer dans votre iPhone. Vous vous connectez comme sur un réseau wifi normal et c’est terminé. Allez chercher un mail, par exemple, et dans les options de celui-ci, choisissez Imprimer. AirPrint va alors vous demander de sélectionner l’imprimante : vous pourrez sélectionner la Epson (qui s’appelle Directe…, quelque chose comme ça). Choisissez le nombre de copies et votre feuille s’imprime instantanément. La vitesse d’impression est très correcte toute comme la qualité.

L’application iPhone

J’ai téléchargé l’application Epson iPrint qui permet de contrôler son imprimante, connaître l’état des cartouches d’encre, etc. Je n’ai pas eu le temps de tester toutes les fonctions mais ça a l’air intéressant et complet. J’ai essayé de lancer un scan…sans succès, j’ignore pourquoi. J’avais un message d’erreur m’indiquant qu’aucun document n’était à scanner.

Finalement, j’ai découvert Epson aujourd’hui alors que j’ai toujours privilégié HP, peut-être à tort. Le produit est de bonne qualité pour environ 145 euros. A voir sa durée de vie, mais pour un usage relativement faible, l’achat est intéressant.

Si vous cherchez une imprimante similaire mais moins coûteuse, dirigez vous vers la Epson WF-2630 qui est similaire (environ 90 euros). Vous n’aurez pas de lecteur de carte ni de connexion ethernet en revanche, rien de bien grave en soit.

Page 1 sur 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén