Les premiers déballages d’iPhone X


Les premiers iPhone X devraient arriver vendredi matin chez les internautes qui ont sauté sur le site d’Apple le 27 novembre à 9h01. Pour info, n’allez pas dans un Apple Store vendredi, il n’y aura pas de stock. En effet, Apple veut éviter les célèbres attroupements toute la nuit devant ses magasins en raison de l’état d’alerte actuel, en France, mais aussi en Europe selon les informations diffusées sur la toile.

Certains ont cependant déjà reçu leur iPhone X. Il existe toujours des privilégiés. Comme ce YouTuber français, qui a une chaîne que j’aime beaucoup. Il a été invité par Apple à tester rapidement ce nouveau smartphone. Le résultat à l’air très positif !

Tout cela, à voir en vidéo :

Visual Composer pour WordPress

J’ai honte de découvrir seulement maintenant ce plugin…

J’ai honte de découvrir ce plugin absolument extraordinaire seulement maintenant, après toutes ces années sur WordPress.

C’est le plugin par excellence à avoir pour fabriquer un site digne de ce nom et il m’est passé sous le nez !

Il faut tout de même débourser 38 euros pour se le procurer mais je pense que l’achat est très rentable.

Pour ceux qui l’ignorent, ce plugin permet de modeler vos pages/posts comme vous le souhaitez, avec beaucoup d’options possibles. C’est surtout utile pour les pages d’un site internet, plus que pour un blog.
Mais je pense tout de même que l’on peut en faire quelque chose pour un blog comme le mien. A voir.

Je prendrais le temps de faire un test plus poussé ultérieurement, je vais d’abord apprendre à l’utiliser…

Les accessoires mobiles pour les vacances

En pleine période de vacances scolaires, j’ai fait une petite sélection des produits qu’il ne faut pas oublier dans sa valise. Je ne les ai pas encore tous mais il ne saurait tarder !

Le premier accessoire que je vous conseille est très simple : un câble lightning de 3 mètres ! Qui ne s’est pas déjà retrouvé accroché à son fil trop court, ne pouvant pas utiliser son téléphone pendant la recharge ? Apple donne toujours des câbles relativement courts au lieu de nous laisser un peu d’aisance. Avec cette longueur, vous ne serez plus embêté. Vous pourrez l’utiliser toute l’année, bien évidemment… A 11,99 euros, c’est raisonnable.

Ensuite, avec votre magnifique câble de 3 mètres, il faut un endroit où le brancher. Pourquoi ne pas avoir un chargeur secteur qui permet de charger 4 appareils en USB, en même temps ? Pour ma part, entre mes 2 iPhone, mon Apple Watch et mon iPad, j’ai besoin de 4 USB ! Pour ne rien gâcher, le package comprend aussi des adaptateurs par pays.
23,49 euros pour cet ensemble. Un très bon prix pour un accessoire dont vous aurez toujours l’utilisé, même en France !

Si vous parcourez le monde en voiture, vous serez obligé d’avoir un support de téléphone pour votre véhicule qui va bien ! Il en existe de nombreux sur le marché. Ce support, multi smartphone est bien noté mais surtout pas cher. Attention à vous assurer qu’il est compatible avec la configuration de votre voiture tout de même.

En vacances, l’utilisation du téléphone est parfois plus intensive (quoique…). C’est pourquoi je vous conseille de protéger votre téléphone avec deux outils aujourd’hui indispensable.
Tout d’abord, une protection d’écran qui empêchera les rayures et qui pourra sauver votre smartphone s’il tombe. Non, ça n’arrive pas qu’aux autres…
Ensuite, je vous propose une coque plutôt solide afin de protéger comme il se doit votre appareil.
Il faut prévoir un petit budget pour ces deux accessoires, soit 45 euros environ, mais n’est-ce pas un bon investissement pour un produit qui approche des 1 000 euros ?

Je pourrais rajouter d’autres accessoires mais il ne faut pas non plus s’encombrer. Avec ça, vous avez l’essentiel dans votre sac et vous êtes paré à l’aventure !

Du première iPhone à aujourd’hui

En regardant les statistiques de mon blog, je suis tombé sur une page, rarement visitée – et à juste titre – puisqu’elle n’est pas très récente. Son titre est : j’ai l’iPhone. Elle a été écrite en novembre 2007 ! C’est la bonne période pour en parler puisque l’iPhone a fêté hier, lundi 9 janvier 2017, ses 10 ans !
Je m’en souviens bien, c’était un grand moment. L’annonce du premier iPhone avait fait beaucoup de bruit. C’était l’arrivée d’une révolution de la part d’Apple. Un nouveau type de téléphone, une nouvelle technologie. J’étais complètement sous le charme…

Je me souviens du jour où je l’ai reçu, ouvert et testé pour la première fois. La première chose qui m’a marqué, c’est la fluidité de l’écran tactile. C’était la première fois que c’était aussi parfait. L’appareil était beau et original. Tout était beau dans le style d’Apple.

Ce qui m’amuse, c’est de lire les restrictions de l’époque auxquelles nous contraignait le premier téléphone de la firme. Pas de MMS, pas d’échange de fichier par bluetooth. Sans parler des accusés de réception, ce qui en a fait frémir plus d’un (moi le premier). Aujourd’hui, qui s’en soucis encore ? Avec iMessage et toutes les messageries qui passent par le net, ces problèmes sont très loin, mais surtout oubliés.

Nous sommes aujourd’hui avec un téléphone qui possède la 4G, un espace de stockage de plus important, tout comme la RAM. L’écran Rétina qui est devenu indispensable, le Touch ID ou le 3D Touch que l’on n’aurait pas pu imaginer une seconde, une finesse d’appareil de plus en plus incroyable, mais surtout un OS qui s’améliore chaque année, de plus en plus paramètrable et qui nous donne accès à de nombreuses applications, parfois excellentes.

Le téléphone portable est devenu aujourd’hui notre nouveau doudou, notre nouveau compagnon, ou meilleur ami… un peu de tout ça. Je ne m’en sépare absolument jamais et je n’ai aucune envie de vivre sans. Aussi bien personnellement que professionnellement, j’en ai un véritable usage quotidien.

Je me suis pourtant séparé rapidement de cet iPhone qui faisait, de mémoire, seulement 8 Go. Je n’ai jamais aimé le tactile et je n’aime toujours pas. J’étais un amoureux des Blackberry et de leur clavier plus que parfait. Ça me manque toujours d’ailleurs. J’écris deux fois plus vite sur un clavier physique. Mais aujourd’hui, difficile de rivaliser avec les iPhone. Même les Samsung, pour ceux qui aiment. Pourtant, le dernier Blackberry que j’ai eu l’occasion de manipuler, le Priv (je crois) est un vrai bijou qui nous fait oublier les anciens défauts de cette marque. Le catalogue des applications Android est à notre disposition, le clavier tactile est toujours aussi parfait mais il est également sensitif : quand on travaille avec cette machine, c’est le top…

Pourtant, étant équipé par Apple de la tête au pied (iMac, MacBook Pro, MacBook Air, iPad, Apple Watch), il est difficile de coupler d’autres solutions avec celles-ci maintenant. Surtout avec l’arrivée d’iCloud, qui a permis une vraie cohérence entre ses machines. J’aurais du mal à m’enlever de l’esprit qu’avoir des appareils créés par une marque et un logiciel, à l’intérieur, créé également par celle-ci, ne soit pas ce que l’on peut avoir de mieux aujourd’hui.

Depuis l’iPhone 4, je suis redevenu fidèle à la pomme de Steve Jobs. Je ne suis pourtant pas convaincu par l’ensemble des choix que prend l’entreprise aujourd’hui. Trop de secrets, pas mal de changements de direction, quelques ratés auxquels nous ne sommes pas habitués…

Bref, le temps de la version d’iOS 1.1.1 dont je parlais dans mon billet est loin, mais je suis heureux d’avoir reçu et utilisé un iPhone, 3 mois avant sa sortie officielle en France !

Quel client mail sur Mac ?

J’ai actuellement 5 clients mails sur mon mac. Vous voyez le genre ? Mail, application native proposée par Apple, Airmail, un véritable couteau suisse blindé d’options, Spark, le petit nouveau qui existait déjà sur iPhone, Outlook qui appartient à la suite office et qui, par conséquent, est très formaté, et Newton, qui ne ressemble pas vraiment aux autres.

Avant de poursuivre, le grand nostalgique que je suis aimerait dire que depuis la fin de Mailbox sur iPhone, après son rachat par Dropbox, rien ne va plus. Mais je m’égare.

Je cherche aussi un logiciel performant, rapide, visuellement agréable, qui me permet de gérer plusieurs comptes mails efficacement, qui est disponible sur Mac, iPhone et iPad et qui est gratuit. Je suis persuadé de ne pas être le seul dans ce cas. C’est une bonne base, vous ne croyez pas ? C’est pourtant difficile.

Mais alors, lequel choisir ?

Spark est pas mal du tout. C’est le juste milieu entre Mail et Airmail. Il possède de nombreuses options intéressantes, il est fluide, agréable et garde ses spécificités comme les réponses rapides avec des émoticônes. Il existe sur iPhone et iPad. La version ordinateur est récente mais vient déjà de subir une importante mise à jour. L’avenir semble prometteur.
Airmail est vraiment un bon logiciel qui propose de tout paramétrer, c’est un vrai plaisir. Peut-être un peu trop de possibilités et quelques bugs malgré tout encore gênants, même si l’équipe est réactive. J’ai testé plusieurs fois cette application sans la garder longtemps. J’aime le côté épuré propre à l’univers Apple. On notera également qu’elle est payante sur ordinateur ET sur iPhone/iPad.
Mail est presque indétrônable. Peut-être par habitude… Il a juste les fonctions nécessaires pour être efficace, l’affichage est parfait et très fluide, on pourrait juste lui reprocher son manque d’innovation même s’il s’améliore (doucement) avec le temps.
Outlook est très performant et fonctionne particulièrement bien avec un compte Exchange, ce qui est logique. Il est de plus en plus difficile de s’en passer si on bosse avec un compte de ce type. Le design est cependant à revoir. Si la version Windows est plus agréable, plus réactive et plus complète, celle du Mac à encore du chemin à parcourir.
Newton, je suis tombé dessus un peu par hasard. Si je ne dis pas de bêtise, c’est un client mail qui permet de configurer son compte en ligne et de pouvoir retrouver tout sur d’autres machines juste en se connectant avec son compte mais également accéder à ses mails directement en ligne. Au-delà de ça, on ne trouve pas spécialement de fonctions originales. Mais surtout, il est payant je ne suis pas certain qu’il vaille son prix. Je l’ai désinstallé très rapidement.

Difficile dans tout cela de faire des choix et je n’y arrive d’ailleurs pas. Pour le moment, j’utilise Mail (surtout) et Outlook. Le premier par habitude et par amour de la simplicité et de l’efficacité, le deuxième pour sa comptabilité avec le compte Exchange. Autre point essentiel dans mon utilisation, cette fois spécifique à ma personne, c’est l’utilisation d’un logiciel tiers qui s’appelle Antidote et qui permet de corriger son orthographe, ses formulations de phrases, etc. Si je ne l’ai pas, c’est ennuyeux…

Je n’ai pas donc pas encore trouvé la perle rare. Si vous avez été plus fort que moi, je vous écoute !

Si vous souhaitez découvrir ces logiciels : SparkAirmail (payant) – MailOutlookNewton (payant)

Je suis le produit de Google et Facebook. Oui et alors ?!

google-loupe-recherche

Encore récemment, je lisais dans la presse : si le service est gratuit, c’est que vous êtes le produit. Oui, bien sûr, évidemment, et alors ?!

Je suis lassé d’entendre toujours cette même remarque qui est évidente, mais surtout, dont on se fiche pas mal…sachant que l’on peut faire autrement !

Si vous l’ignorez, Google et Facebook, pour ne citer qu’eux, se rémunèrent (copieusement d’ailleurs) grâce à la publicité. Pas seulement, mais c’est là leurs principales recettes. Pour cibler ce qui va vous être présenté sur les différentes plateformes et pages, vous êtes analysés, clairement dans tous les sens. C’est comme ça qu’ils vous touchent assez précisément et gagnent de nombreuses pièces d’or. Allez faire une recherche sur internet, essayez de trouver la nouvelle lampe qui embellira votre intérieur. Lorsque vous ferez un tour quelques minutes plus tard sur Facebook, vous verrez une pub pour cette lampe… magique n’est-ce pas ? J’ai tendance à trouver ça extraordinaire, mais surtout, ça ne me dérange pas.
Tout d’abord, ce sont des algorithmes qui analysent mes actions sur internet afin de me proposer par la suite une pub utile. Ces robots ne m’inquiètent pas plus que ça, ce ne sont que des millions voire des milliards de lignes de codes… Ensuite, si je ne veux pas être épié, j’ai tout de même deux solutions, relativement simples…mais pas gratuites ! Eh oui, on est bien content d’utiliser les nombreux services extraordinaires de notre ami Google au quotidien ou encore de passer de nombreuses heures sur Facebook. Mais je ne suis pas certain que nos beaux yeux suffisent à remplir les caisses des entreprises qui ont des frais gargantuesques.

Je reviens aux deux solutions. La première, de plus en plus connue, c’est l’utilisation d’un VPN (Virtual Private Network). Le nom en dit long sur la fonction de cet outil. Vous vous connectez via un réseau…qui n’est pas le vôtre. Comme d’habitude, je ne vais pas rentrer dans les détails techniques, ce n’est pas l’objet de ce billet, mais vous devez simplement comprendre que ces chers algorithmes Google/Facebook ne peuvent plus…vous suivre (ils ne peuvent plus connaître votre IP – l’adresse de votre ordinateur qui permet de l’identifier – car elle change tout le temps). Les VPN sont souvent utilisés aujourd’hui pour accéder à des bibliothèques de données (films en occurrence) d’autres pays. Par exemple Netflix, qui a un catalogue de film bien dodu en Amérique. Le VPN va permettre de faire croire à ce bon vieux Netflix que vous êtes…en Amérique. Pas mal hein ? Attention en revanche à choisir un bon VPN. Les gratuits sont, pour faire simple, à proscrire et tous les payants ne sont pas tops. De plus, un mauvais VPN peut vous attirer des problèmes, vous amener des petites choses dans votre ordinateur pas toujours très sympa mais surtout, ralentir votre connexion internet !
L’autre solution… c’est évident non ? Ne pas utiliser les services en question ! Il existe des outils différents de Gmail, Google Drive, etc. souvent des services payants bien sûr, mais au moins, vous répondez à votre demande d’être libre ! Je vous l’accorde en revanche, trouver l’équivalent de Facebook à ce jour, ce n’est pas fastoche !

Je n’irais pas dire non plus que j’aime me faire pister, mais ça ne m’empêche pas de dormir. J’apprécie user sans relâche des services gratuits, quotidiennement. J’y trouve mon compte…et eux aussi !

Le nouveau MacBook Pro Touch Bar

08584112-photo-touch-bar

J’attends depuis 7 mois le keynote Apple qui devait annoncer les nouveaux MacBook Pro ! Ces derniers-jours, j’étais comme un fou avec le rumeurs incessantes des nouvelles machines qui allaient pointer le bout de leur nez et, comme toujours…qui allaient tout révolutionner ! Mais est-ce vraiment le cas ? Que nous a pondu Apple pour fêter les 25 ans du mac ?

Si vous cherchez les caractéristiques des nouvelles machines, ce n’est pas ici que vous en trouverez le détail. Je souhaite évoquer la sortie des produits tout juste sortis, ce qu’ils apportent, ce qu’ils enlèvent et pour finir, donner mon point de vue.

Je suis très partagé sur ces Macbook Pro. Il y a des choses vraiment intéressantes et d’autres qui posent questions…

La grande nouveauté qui a fait son effet, c’est la Touch Bar. Une barre OLED au-dessus du clavier, qui remplace les touches de fonctions (F1, F2…). Nous avons donc à la place, une sorte d’écran tout droit venu de l’Apple Watch (qui fonctionne d’ailleurs avec un OS similaire) qui va proposer différentes fonctions comme des raccourcis mais qui va surtout s’adapter à chaque application, au Finder, etc. Je trouve l’idée très bonne, à partir du moment où l’on peut la configurer et paramétrer soi-même. Je regardais avec intérêt la vidéo de Lokan et j’approuve totalement son avis sur cette question : si c’est pour mettre des raccourcis comme le gras ou l’italique, c’est totalement inutile. Cette machine est destinée aux « pros », comme l’évoque son nom. Cette catégorie de personne connait parfaitement l’utilisation des raccourcis clavier, pas besoin d’aller chercher la Touch Bar. En revanche, sur un logiciel comme Mail, pouvoir répondre, transférer, épingler, déplacer, etc. grâce à cette barre me paraît très intéressant. Il va falloir quelque temps avant d’arriver à un usage complet de cette technologie prometteuse.

Le TouchID fait son apparition dans un petit coin, en haut à droite de la machine. Bonne nouvelle, je suis très fan de cette technologie. J’aime pouvoir protéger mon ordinateur, mes informations. Et aujourd’hui, on doit régulièrement prêter sa machine à quelqu’un, etc. Avec ça, je serai plus serein alors j’approuve ! On bénéficie bien évidemment de la dernière version concernant ce lecteur d’empreinte, présent sur les iPhone 7.

Passons ensuite à des éléments importants, sans rentrer dans les détails : l’écran, le clavier, le poids, la taille. C’est habituel, tout a été amélioré. L’écran est plus lumineux et change de technologie pour notre confort. Le clavier est le dernier en date de la marque (touches papillon), présent sur le MacBook et qui a en revanche été amélioré. Point positif car ce clavier me plaît.
Le poids, indéniablement important pour un ordinateur portable, et la taille…nous cherchons toujours plus fin. Maintenant, cet ordinateur est-il véritablement trop fin pour accueillir des ports USB ?

C’est le point négatif, à mon sens, de cette nouvelle mouture. Des ports USB-C, uniquement. La nouvelle norme, puissante, qui peut accueillir l’électricité, internet, etc. ! Ok, très bien, mais le monde n’est pas encore prêt. Il va falloir renouveler, comme souvent chez Apple, les accessoires de notre machine. Impossible d’utiliser les anciens chargeurs, les anciens câbles, pas de HDMI, pas de lecteur de carte mémoire… L’adaptateur va être roi et c’est bien dommage. Avoir pensé un ordinateur plus petit et plus fin…pour se traîner un bagage d’adaptateur. Bien sûr, pour s’équiper correctement, il faut environ rajouter 100 euros, si ce n’est plus. L’abandon du MagSafe aimanté pour recharger son ordinateur est une vraie perte aussi…

Également en moins, le logo de notre marque préférée qui s’allume derrière l’écran. Ou plutôt qui ne s’allume plus. Une page se tourne là aussi avec l’une des marques de fabric’ d’Apple. Il doit y avoir une raison à cela, mais c’est dommage de perdre ce type de détail. C’est souvent ce qui fait la différence. Dans la même idée, le bruit au démarrage de la machine n’est plus. Cette drôle d’habitude, qui signifiait qu’un test logiciel a été réalisé sans soucis après l’allumage de sa machine, ne sera plus d’actualité. J’aimais bien, même si ça manquait légèrement de discrétion.

Apple propose dans ses nouvelles machines un disque SSD 50x plus rapide ! C’est une belle prouesse, la rapidité est là clé lorsqu’on travaille et je trouve la nouvelle à la hauteur de l’événement. La contrepartie, c’est le prix qui augmente, en partie à cause de cette technologie. Par ailleurs, impossible dépasser les 512 Go. Impossible aussi de dépasser les 16 Go de RAM. C’est vraiment dommage pour une machine pro, destinée à du traitement d’image ou du montage vidéo. Apple explique qu’en permettant d’en ajouter, la batterie sera moins performante. Pour ma part, j’aurais préféré prendre ce risque…

Je ne vais pas m’étendre plus. Je reste perplexe, pour le moment, sur ce nouveau MacBook Pro et sa Touch Bar. Je dois commander une nouvelle machine pour mon boulot. A priori, celle-ci, modèle 15′ boosté, mais j’hésite encore à prendre un iMac + un MacBook ou MacBook Air… les prix ne sont pas très éloignés. Mais la Touch Bar me donne envie…