DSK : Le point sur l’affaire

dsk résidence

Pour ceux qui n’ont pas suivis le début de l’histoire, vous pouvez tout retrouver, avec des images, des photos, des infos précises, en cliquant ici.

Actuellement, DSK n’est plus en prison, il est en résidence surveillée. Dans sa deuxième pour être exact. A sa sortie de Rikers Island, il était dans un appartement de transition, avant de trouver « son définitif ». Un petit chez soi de 632 mètres carrés, dans Manhattan, pour un loyer d’environ 35 000 par mois… Il y a pire comme lieu de résidence. Il ne peut sortir que pour des motifs précis (santé, religieux, rendez-vous judiciaires).

On retrouvera DSK à son procès le lundi 6 juin 2011. C’est là qui plaidera coupable ou non-coupable. Pour le moment, on sait qu’il compte plaider non-coupable puisqu’il continue à tout nier en bloc.

Des rumeurs disaient que les avocats de DSK étaient entrés en contact avec la famille de la jeune femme, mais ils ont déclaré mercredi que c’était faux. Qui croire…

Des bruits courts par-ci par-là concernant des preuves, réelles ou non… Des tests ADN, des vidéos… Mais rien de certain. On entend des choses et son contraire toutes les 5 minutes, alors attendons. La défense à l’air sûr d’elle, alors soyons patient.

On voit dans le sondage à droite du blog que les avis sont partagés.

Pour ma part, je pensais au début qu’il n’était pas coupable et que c’était un coup monté. Mais avec le temps, je me pose des questions. Je ne pense pas qu’il est totalement coupable, c’est à dire qu’il y a pu avoir un passé avec cette femme de ménage (ou quelque chose de similaire), dans cet hôtel où il avait ses habitudes, et c’est parti en cacahuète. Il y a peut-être une histoire dans ce genre… Donc finalement, je pense qu’il est à moitié coupable. En revanche, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent : on ne saura jamais ce qui s’est réellement passé. Peut-être, mais comme d’autres affaires dans le monde. La justice fera ce qu’elle peut à mon avis. Rien de plus, et rien de moins.

Un Commentaire

  1. Retour PingDSK est libre mais toujours inculpé | Informacyde

Laisser un commentaire